Archives mensuelles : janvier 2010

général Roidot

Général ROIDOT

Général ROIDOT

Nous avons l’immense tristesse de vous informer de la disparition du Général de corps d’armée Georges ROIDOT rappelé à Dieu.

le Général ROIDOT était Président d’Honneur de l’association des anciens du 1er R.I. « Berry »

En 1943, le 21 décembre le Général ROIDOT alors sous-lieutenant au 1er R.I. est arrêté par la gestapo au chantier de carbonisation de la forêt de Bornacq (Cher). grâce aux fausses déclarations à la gestapo du sous-préfet de St Amand Montrond René ERIGNAC, obtient d’un commun accord la libération immédiate du sous-lieutenant ROIDOT.

René ERIGNAC était le père du préfet Claude ERIGNAC assassiné en Corse en février 1998.

René ERIGNAC, sous préfet du Cher à St Amand Montrond en 1943

René ERIGNAC, sous préfet du Cher à St Amand Montrond en 1943

Le Général ROIDOT et le Président Nicolas Sarkozy

Le Général ROIDOT et le Président Nicolas Sarkozy

En novembre 2008 le Général ROIDOT avait été élevé à la dignité de grand-croix dans  l’Ordre du Mérite. Il était également titulaire de la croix de guerre 39/45, de la croix de la valeur militaire de la médaille de la Résistance et de la Légion du Mérite (États-Unis). Il était également président de l’association de l’ORA.

action sociale

Tous les ans, début janvier le Président accompagné d’un ou deux membres du bureau vont rendre visite à des adhérents âgés ou malades qui ne peuvent plus venir au congrès. Un petit colis de Noël est donné à chacun, modeste cadeau, mais quelle joie ces « Saint Bernard » apportent à ces anciens.

Il faut de la disponibilité, car nous rendons visite dans la mesure du possible à des adhérents dans un rayon d’environ 100 km autour de St Amand.

le premier dimanche de Janvier, nous portons la galette à des veuves d’anciens du 1er R.I. (habitant St Amand) qui sont toujours adhérentes à notre association, et à des anciens qui ne peuvent plus se déplacer.

Nous aidons les femmes veuves à obtenir la carte de veuve d’ancien combattant auprès de l’O.N.A.C.

aux obsèques d’un adhérent, nous déposons (avec accord de la famille) sur sa tombe une plaque souvenir de l’association du 1er R.I.