MECHOUI

rencontre des anciens et des amis de l’association du 1er R.I. dans un cadre superbe à FAVERDINES (18360) étang de la Chaillance le Dimanche 22 juillet 2012 à 12 H.

Venez nombreux, vous passerez un excellent après-midi

 

une table d'un précédent méchoui

 

 

 

 

 

 

le secrétaire à l'accordéon avec un membre du bureau

 

 

 

 

 

 

 

l'étang de la Chaillance à Faverdines

l’association et le collège Jean Moulin

depuis le début de l’année 2012, notre association s’associe avec le collège Jean Moulin de St Amand Montrond, classes de 6ème, pour soutenir le professeur d’histoire sur les cours de citoyenneté, les symboles de la République et les Monuments aux Morts.

les élèves ont participé au concours organisé par l’association civisme et démocratie CIDEM. concours pour permettre aux jeunes générations de redécouvrir ces monuments, témoins de l’histoire et gardiens de la mémoire de la Grande Guerre au cœur des villes et des villages de notre pays.

le monuments aux Morts de ST AMAND MONTROND, œuvre du sculpteur POPINEAU

 

élèves étudiant le monument aux Morts

 

 

 

 

 

 

 

élèves étudiant le monument aux Morts
une partie des élèves avec leur professeur d'histoire Monsieur Xavier Claveau, le Vice Président du 1er R.I. Paul PINTENAT, et le secrétaire du 1er R.I. Maurice VIDEAU

 

Général René Gabriel Henri BERTRAND

Colonel BERTRAND à Vichy en octobre 1942

 

Colonel BERTRAND en résistance

 

sur un terrain d'aviation le ménage BERTRAND se retrouve en Bavière en 1945

 

 

le Général de corps d'armée est élevé à la dignité de Grand Officier de la Légion d'Honneur par le Maréchal JUIN en 1954 dans la cour des Invalides

 

 

 

 

 

 

 

1945 le Général BERTRAND fait commandeur de la Légion d'Honneur par le Général DE GAULLE à IMENSTADT (Autriche)

 

 

 

René Gabriel Henri BERTRAND, Général de corps d'armée 1895/1966, Chef de corps du 1er R.I. de 1942 à 1945

PUITS DE GUERRY

fin novembre 2011, le professeur d’histoire du Collège Jean Moulin de ST AMAND MONTROND avait demandé à notre association si il était possible d’emmener les élèves des classes de 6ème sur un lieu de mémoire.

d’un commun accord nous avons décidé de les emmener sur le site du village de Savigny en Septaine (18) à environ une douzaine de kilomètres au sud est de BOURGES, aux PUITS DE GUERRY où le 24 juillet 1944, 26 hommes et dix femmes, juifs, ont été jetés vivants dans ces puits par les Allemands. Pour les achever, les Allemands ont précipité sur eux des blocs de pierre et de ciment pesant chacun environ 50 kilos. un seul homme, M. Krameisen, a pu miraculeusement s’échapper. il sera le seul survivant et pourra témoigner.

après les Puits de Guerry, nous leur avons fait visiter le musée de la résistance de Bourges

une journée très instructive et pleine d’émotions.

les noms des victimes
les élèves devant un puits
puits de Guerry, plaque souvenir